RECHERCHER      

Pêcher



Expérimentation variétale

Comportement niveau 2

La Serfel est un site comportement niveau 2 (comportement pour les Régions Languedoc et Provence) des nouvelles variétés proposées par les éditeurs dans le cadre de la Charte d’expérimentation variétale coordonnée par le CTIFL.

Ce sont près de 170 variétés qui sont évaluées chaque année.

Les résultats des observations sont présentés aux arboriculteurs à l’occasion des journées portes ouvertes.

Collection bio agresseurs.

Toujours dans le cadre de l’expérimentation variétale  coordonnée par le CTIFL, Serfel évalue la sensibilité des variétés commerciales aux Thrips (Méridionalis et Frankliniella) et à la Tordeuse Orientale. Une première tranche de 27 variétés a été implantée en 2012, en 2015, 15 nouvelles variétés seront ajoutées.

Comportement niveau 2 Portes Greffes.

En 2013, la Serfel a réimplanté un verger expérimental d’évaluation de nouveaux portes greffes de diverses provenances. Ce sont 13 portes greffes qui sont évalués dont plus de 10 sont nouveaux. C’est un essai bloc, 3 répétitions qu’il conviendra de suivre au moins 8 ans.



Comportement variétal en Bio.
Le comportement variétal de 12 pêches et nectarines est étudié depuis 2009 : vigueur, résultats agronomiques, pression sanitaire...

Protection contre les bio-agresseurs.
Les travaux sur l'espèce pêcher sont principalement orientés vers la lutte contre les maladies de conservation : tests produits et stratégies, prophylaxie.
Les objectifs sont l'amélioration de l efficacité des stratégies en PFI et la recherche de solutions en AB.


Verger à faibles niveaux d'intrants - Western Red

Dans le cadre d’un appel à projet coordonné par l’INRA de Gotheron, comparaison technico économique de 3 systèmes de verger avec une variété tardive.

  • Verger en Agriculture Raisonnée – Système de verger performant et intégrant les meilleures technologies en Agriculture Raisonnée. Objectif de rendement ambitieux.
  • Verger en Agriculture Biologique – Verger certifié par Ecocert, avec la même variété et faisant appel aux technologies homologuées par la réglementation française et certifiables pour une commercialisation des fruits sous label AB.
  • Verger à faibles niveaux d’intrants – On essai dans ce cas d’optimiser plus encore le recours aux intrants (eau, engrais, produits phytosanitaires) sans trop pénaliser la rentabilité économique.
  • Le verger est donc irrigué en goutte à goutte enterré pour améliorer l’efficience des apports hydrominéraux et envisager une suppression totale du désherbage chimique.

 



Optimisation des Intrants - Maintien des performances.

La serfel s’est depuis toujours fortement impliquée dans la recherche d’itinéraire cultural performant sur les plans économiques, environnementaux et sociétaux. D’abord grâce à des essais factoriels (différentes modalités d’une partie de la conduite du verger).

Puis en 2008, mise en place de la première expérimentation « système de verger » (verger en AB/verger en PFI).



Programme Expe Ecophyto - Ecopêche.

Verger Eco innovant.

Dans le cadre des actions ECOPHYTO 2018 coordonnées par l’INRA d’Avignon.

2 concepts de vergers avec la nectarine blanche SANDINE® implantés en février 2013.

  • Un verger témoin en double Y taille-tiré à haute performance technico économiques. Irrigation micro jets affinée par suivi tensiométrique. Protection phytosanitaire raisonnée. Désherbage chimique du 1/3 de la surface.

  • Un verger Eco innovant – Arbres formés à plat (pour tester des pulvérisations tangentielles à volume de bouillie réduit) irrigué par goutte à goutte double rampe, sous bâche tissée (zéro herbicide). Irrigation pilotée par sonde capacitive et en irriferti (réduction unités fertilisantes). Objectif de réduire de 50 % les phytosanitaires. Enherbement avec adjonction de Sainfoin pour envisager une baisse des apports d’azote.

Verger Ecodirect.

Dans le cadre des actions ECOPHYTO 2018 coordonnées par l’INRA d’Avignon.

Un verger existant où l’on réduit de 50 % minimum les quantités de produits phytosanitaires (impasse totale de certains traitements ou utilisation de produits alternatifs) et où l’on en mesure les conséquences techniques et économiques.